Insolite : Nike confirme avoir rompu le contrat de Neymar après une plainte de scandale sexuel

 Insolite : Nike confirme avoir rompu le contrat de Neymar après une plainte de scandale sexuel

Nouveau scandale sexuel lié à Neymar : Nike confirme avoir rompu avec lui après la plainte pour harcèlement déposée par une employée…

NIKE A ROMPU SON CONTRAT AVEC NEYMAR

Nike a complétement couper les ponts sur ses relations avec Neymar, parce que la star brésilienne a refusé de coopérer à une enquête sur une allégation d’une employée, qui a accusé le footballeur d’agression sexuelle, a indiqué jeudi le géant américain dans un communiqué transmis à l’AFP. « Nike a mis fin à sa relation avec l’athlète parce qu’il a refusé de coopérer à une enquête de bonne foi sur des allégations crédibles d’actes inappropriés sur une employée », a déclaré la société, confirmant des informations rapportées par le Wall Street Journal (WSJ).

L’enquête sur l’incident, – qui se serait produit en 2016 -, n’a pas été « concluante », a souligné la multinationale. « Aucun ensemble de faits n’est apparu qui nous permettrait de nous prononcer sur le fond de l’affaire. Il serait inapproprié pour Nike de faire une déclaration accusatrice sans être en mesure de fournir des faits pour l’étayer ».

Dans l’article du WSJ, une porte-parole du joueur du Paris Saint-Germain a déclaré que « Ney » démentait fermement ces allégations. « Neymar Jr. se défendra vigoureusement contre ces attaques infondées si un procès devait être intenté, ce qui n’est pas arrivé jusqu’à présent », a déclaré la porte-parole dans un communiqué, ajoutant que Nike et le footballeur se sont séparés pour des raisons commerciales.

La rupture de cette relation – qui a débuté il y a plus de dix ans -, a eu lieu en août 2020 sans qu’aucune des deux parties n’en dévoile les raisons.

La star du football Neymar était le visage de la marque Nike en Amérique du Sud, mais l’entreprise a mis fin à sa relation avec lui en 2020 dans le cadre d’une enquête pour agression sexuelle

NEYMAR REJETTE LES ACCUSATIONS

Dans le communiqué transmis à l’AFP, Nike explique être « profondément préoccupé par les allégations d’agression sexuelle formulées en 2018 par l’une de ses employées à l’encontre de Neymar Jr », sans donner plus de précisions.

Sur la base de témoignages et de documents, le WSJ rapporte que l’employée a raconté à des amis, ainsi qu’à des collègues, que Neymar a essayé de la forcer à pratiquer un acte sexuel en 2016 alors qu’elle se trouvait dans sa chambre d’hôtel à New York, où elle travaillait à la coordination et à la logistique d’un événement promotionnel.

Dans sa déclaration, Nike a dit être prêt à enquêter sur l’incident en 2018, lorsque le travailleur l’a fait savoir en interne, mais « a respecté le désir initial de l’employé de garder cette affaire confidentielle et d’éviter une enquête. »

Nike a déclaré que, face à cette demande, elle n’a pas fait de rapport aux tribunaux ou à tout autre tiers jusqu’en 2019, lorsque l’employée a effectivement exprimé le souhait que sa plainte soit examinée. « Nous continuons à respecter la confidentialité de l’employée et reconnaissons également que cette expérience a été longue et difficile pour elle », a déclaré Nike.

La réponse de Neymar à Nike

LA RÉPONSE DE NEYMAR À NIKE FACE AUX ACCUSATIONS D’AGRESSION SEXUELLE

Dans un message publié sur Instagram ce vendredi, Neymar a assuré qu’il n’entraverait pas l’enquête de Nike sur les accusations d’agression sexuelle. Le footballeur brésilien du PSG a regretté l’attitude de la société, qui a rompu son contrat. Neymar a déclaré sur son compte Instagram :

« Ils ne m’ont rien dit. On ne m’a pas donné la possibilité de me défendre. On ne m’a pas donné la possibilité de savoir qui était cette personne prétendument offensée. Je ne la connais même pas. Je n’ai jamais eu aucune sorte de relation ou d’approche avec cette personne. Je n’ai même pas eu l’occasion de lui parler. »

Neymar à propos de sa défense auprès de Nike

« L’ironie est que je vais continuer à marquer et à jouer au football avec une marque qui m’a trahi sur ma poitrine », a ajouté Neymar, il dit cela par rapport au fait que le Paris Saint-Germain et l’équipe nationale du Brésil sont eux tous deux toujours liés à Nike. « Je reste ferme et fort, et je crois que le temps, toujours ce temps cruel, apportera les vraies réponses. J’ai foi en Dieu », a-t-il conclu.

La star de 29 ans a assuré en toutes circonstances que Nike ne lui avait fourni aucune information sur l’enquête, qui était basée sur des faits qui se seraient produits en 2016. « Qui est le vrai responsable ? L’employé n’est pas protégé, moi, athlète sous contrat avec Nike, je n’ai pas été protégé. Jusqu’à quand cela se produira-t-il ? », a protesté le joueur.

L’attaquant de 29 ans a un nouveau contrat de sponsoring avec Puma depuis quelques semaines maintenant, peu de temps après avoir rompu avec Nike. Nike avait sponsorisé l’attaquant depuis qu’il était un jeune prodige de 13 ans. Plus tôt ce mois-ci, au milieu des rumeurs concernant son avenir sportif, l’attaquant brésilien a signé une prolongation de contrat avec le Paris Saint-Germain jusqu’à la fin de la saison 2024-2025.

Voir plus...

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.